• Résumé :

    "Pourquoi un chirurgien esthétique donnerait-il à des femmes vivantes le visage d'une morte ? Cette question intrigue Kerry McGrath. Dans la salle d'attente du Dr Smith, elle a reconnu à deux reprises, et sur deux patientes différentes, des traits qui lui sont étrangement familiers. Ceux de Suzanne Reardon, une jeune beauté assassinée dix ans plus tôt. Procureur-adjoint à l'époque, Kerry avait contribué à faire condamner le mari de la victime. Aujourd'hui, alors qu'elle est sur le point d'être nommée juge, elle veut faire rouvrir le dossier. Curieusement, personne ne semble y tenir. Kerry ne se doute pas qu'elle vient de s'engager dans la plus surprenante et la plus périlleuse des enquêtes, mettant en danger sa propre vie, mais aussi celle de sa fillette. Construit avec la précision d'une mécanique d'horlogerie, le nouveau roman de Mary Higgins Clark est une véritable machine infernale. D'une terrifiante efficacité."

     

    Avis de la Libraire :

    Impossible de ne pas succomber ! J'ai eus des soupçons sur beaucoup de personnages et j'ai fini ma lecture en étant choquée (dans le bon sens du terme) par l'identité de l'assassin! Il y a certains livres où il est inutile de chercher à savoir qui est l'assassin parce qu'on ne le démasquera qu'au moment où l'auteur aura le plaisir de nous le dire. C'est exactement ce qu'il se produit lorsque l'on ouvre "Ce que vivent les Roses".

    Il est des romans que l'on ne peut lâcher avant le dernier point de la dernière ligne. Celui-ci en est la preuve !

     

    Mary Higgins Clark ~ Ce que vivent les Roses

    Mary Higgins Clark ~ Ce que vivent les Roses





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique